Les principes clés de la motivation

Le blogue ORTHOPÉDAGOGIE DÉFI

Quels sont les principes émotionnels et motivationnels utilisés par les élèves ? Decoration orthopedagogie defi
Principes clés de la motivation
Il y a huit principes clés de la motivation selon les  stratégies de régulation émotionnelle que Boekaerts  

Principe n◦1 : 
Le premier principe mentionne que les élèves sont plus motivés lorsqu’ils savent qu’ils réussiront la tâche demandée. Différentes études ont montré que les élèves ayant un sentiment d’efficacité seront ceux qui choisiront les tâches plus difficiles et qui mettront plus d’effort même lorsque le travail sera facultatif. Une forte confiance en soi amène donc plus souvent des résultats positifs. L’inverse fera l’effet contraire. Aussi, les élèves qui sont capables de déterminer leur niveau de performance sont plus efficaces lors des situations d’apprentissage autorégulées. En effet, ces élèves ont acquis des stratégies qui leur permettent un meilleur contrôle de leur apprentissage et ainsi améliorer leurs résultats. 

Principe n◦2 : 
Le deuxième principe mentionne que les élèves seraient plus motivés lorsqu’ils reconnaissent un lien stable entre leurs actions et leurs résultats (par exemple, avec l’apprentissage d’une stratégie). Ils s’attendent à réussir une tâche lorsqu’ils l’ont bien réalisée auparavant. Les élèves devraient associer leur réussite d’un apprentissage à une stratégie cognitive et métacognitive. 

Principe n◦3 : 
Le troisième principe souligne que les élèves sont plus motivés lorsqu’ils sont intéressés par la matière étudiée et qu’ils ont une vision claire de l’objectif. Les meilleurs prédicteurs pour la motivation seraient l’importance, l’intérêt et l’utilité que l’élève attribue à une matière. Les élèves ont tendance à trouver un sens aux tâches d’apprentissage : ils s’orientent soit vers un but de « maîtrise » soit de « performance ». Le premier est associé à l’intérêt de l’élève et favorise l’apprentissage tandis que le deuxième est associé à sa capacité à réaliser une tâche, avoir de bons résultats et être meilleur que les autres. 

Principe n◦4 : 
Le quatrième principe mentionne que les élèves qui ressentent des émotions positives lors des activités d’apprentissage sont plus motivés. Ces émotions activent les informations qui se trouvent dans la mémoire à long terme, ceci indique à l’enfant que ce qu’il fait est bien. Cela engendre alors un sentiment de bien-être ainsi que des jugements qui permettent de meilleures performances. Aussi, il y a une satisfaction des besoins psychologiques qui sont les besoins de compétence, d’autonomie et d’appartenance. 

Principe n◦5 : 
Le cinquième principe indique que les élèves ont un manque d’intérêt lorsqu’ils ressentent des émotions négatives. L’anxiété de performance, la honte, l’ennui, la colère, la déception ainsi que le désespoir sont des émotions négatives qui nuisent à la performance des élèves. Ces émotions créent un processus de questionnement et d’appréhension qui troublent la performance ainsi que leur confiance en soi. Aussi, les besoins psychologiques de compétence, d’autonomie et d’appartenance sociale peuvent créer des émotions négatives si ceux-ci ne sont pas comblés. 

Principe n◦6 : 
Le sixième principe mentionne que les élèves peuvent vivre des situations stressantes et que celles-ci ont des effets négatifs sur leur vie. Ces effets peuvent baisser leur estime de soi et engendrer des émotions négatives. Il se pourrait même que ces effets négatifs amènent un certain blocage chez les enfants et cela ferait en sorte qu’ils pourraient ne pas être capables de se concentrer sur une tâche d’apprentissage. En d’autres mots, si un élève n’est pas capable de maîtriser ses émotions, il vivra un obstacle au moment de son apprentissage. 

Principe n◦7 : 
Le septième principe mentionne que les élèves mettent plus d’efforts dans leurs travaux lorsqu’ils savent comment être en contrôle de leurs ressources et surmonter les obstacles. Lorsqu’ils se fixent un but concret et mettent en place des stratégies pour y arriver, ils augmentent leurs chances de réussite. Les élèves doivent toujours être prêts aux nombreux obstacles qui pourraient arriver lors de leur tâche et ils doivent savoir comment s’en sortir, car sinon, leur motivation en subira les conséquences. Les élèves ont besoin de leur enseignant pour arriver à réussir leurs objectifs, car souvent, ils savent ce qu’ils veulent comme résultat, mais ne savent pas comment y arriver. 

Principe n◦8 : 
Le dernier principe mentionne que les élèves sont davantage motivés à réaliser une tâche et à appliquer les stratégies nécessaires pour y parvenir lorsque leur milieu offre un climat favorable aux apprentissages. Les situations d’apprentissage sont variées et permettent d’offrir un soutien structurel, motivationnel, social et émotionnel. Les activités choisies par l’enseignant ont un grand impact sur la motivation à réaliser la tâche des élèves. Les élèves aiment quand ça suscite leur intérêt et quand l’environnement de travail répond à leurs besoins. 
Partage:
Facebook     Whatsapp     Twitter     Instagram

Écrit par Foula
Orthopédagogue privée en ligne à Montréal

Orthopédagogie défi a le plaisir de vous présenter son blogue. Il est écrit par nos <strong>orthopédagogues</strong>. Nous le mettons à jour mensuellement pour vous donner des nouvelles d'actualité. N'hésitez-pas à prendre un instant pour vous informez sur le métier d'<strong>orthopédagogue</strong>, sur ce qu'il apporte et sur les progrès qu'il peut engendrer.